Aller au contenu

ROUEN REVIENT A GENTILLY 

  
Le SLUC doit repartir de l’avant samedi soir. Après trois revers d’affilée – Leaders Cup et Championnat compris – les Couguars veulent retrouver le chemin de la victoire.
Mais c’est Rouen qui se présente ; le bourreau des Nancéiens en demi-finale retour de la Leaders Cup, il y a 1 mois, a déjà pris une fois les clés de Gentilly et qui actuellement sur une excellente série.

L’adversaire qui se présente samedi soir ne viendra pas faire du tourisme et admirer à la nuit tombée les ors scintillants de la place Stanislas. Les hommes d’Alexandre Ménard arrivent dans la cité ducale pour refaire le coup du 19 novembre dernier. Ce soir là, les Normands avaient dominé la rencontre, dans le combat physique, puis dans l’adresse. A l’arrivée, une victoire sans coup férir du RMB (75 – 59) et les portes de Disney qui se referment définitivement pour les Nancéiens. Le SLUC n’aura connu qu’à une seule reprise le goût de la défaite dans cette Leaders Cup 2019. Au plus mauvais moment ! Mais c’est désormais du passé.
Le Guadeloupéen Jessie Begarin n’avait pas fait la dentelle (22 pts à 4/7 à 3 pts), bien secondé à la marque par le meneur US Jamar Diggs (16 pts) et l’intérieur nigérian Zimmy Nwogbo (15 pts – 10 rbds).
Ces trois-là devraient encore donner le ton ce soir. Mais le RMB pourra aussi compter sur ses autres “forces vives” : Carl PonsarAl’Lonzo Coleman, sans oublier Jean-Baptiste Maille ou Emmanuel Monceau qui tirent maintenant régulièrement leur épingle du jeu !

Attention aussi au nouveau venu, en la personne de l’ailier américano-libérien Lasan Kromah, passé par la Jeep Elite et Boulazac en début de saison.
Vous l’avez compris, la tâche qui attend les Couguars samedi soir ne sera pas de tout repos mais avec la force d’un Gentilly uni le SLUC peut retrouver le chemin du succès.
Allez les gars !
Go SLUC